Inscription à la newsletter

L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Catastrophe du 4 mars : les travaux de relogement avancent bien


Dans le cadre du relogement des sinistrés de la catastrophe du 4 mars, plus de 350 habitations pourront être prêtes à la fin du mois de décembre prochain, a déclaré le ministre délégué, délégué général aux grands travaux lors d’un point à la presse, le 3 avril dernier à Kintélé, au nord de Brazzaville.




Jean Jacques BOUYA était accompagné du ministre de la communication, des relations avec le Parlement, Porte parole du gouvernement Bienvenu OKIEMY et de madame Claudia LEMBOUMBA SASSOU NGUESSO, conseiller à la communication et aux relations publiques du président de la République, tous membres du comité d’évaluation du sinistre de Mpila dirigé par le ministre d’Etat, coordonnateur du pôle économique, ministre de l’économie, du plan, de l’aménagement du territoire et de l’intégration, Pierre MOUSSA.

En sa qualité de membre de ce comité et de maître d’ouvrage délégué de l’Etat congolais, le ministre délégué, délégué général aux grands travaux a la lourde responsabilité de l’aménagement des sites sur les quels seront implantées les tentes familiales, de la construction des 5000 logements dont les sites ont été identifiés à Kintélé et à la Cité Des 17, de la construction des habitations détruites et de la réhabilitation des celles qui l’ont été partiellement.

Le ministre délégué, délégué général aux grands travaux s’y est rendu pour faire le constat sur l’état d’avancement des travaux de 1000 logements provisoirement destinés au relogement des sinistrés de Mpila, en attendant la construction des 5000.

A ce jour 64 maisons de 70m² sont déjà montées suivies des Tavaux de finition. Travaillant en synergie avec l’entreprise Israélienne AB Construction, le ministre délégué, Jean Jacques BOUYA a émis le souhait d’augmenter la production.

« A la fin du mois de mai, il est possible d’en ajouter 70, car l’équipe sera renforcée à partir de la semaine prochaine avec pour objectif de monter 10 maisons par semaine », a fait savoir l’un des responsables de la société. Cela permettra à l’entreprise de monter 350 maisons d’ici à la fin du mois de décembre 2012.

A l’usine de fabrication des panneaux modulaires en fibrociment, 22 maisons sont disponibles et attendent la phase de montage.

Après avoir suivi avec attention les explications de ses hôtes et s’être imprégné du plan d’aménagement des sites sur lesquels seront construits les cinq mille (5000) autres logements, le ministre délégué a demandé aux experts de procéder à la construction des voiries sur le site afin de faciliter la tâche aux entreprises en charge de l’exécution du projet.

En ce qui concerne l’aménagement des sites pour implantation des tentes familiales, deux sites ont été identifiés. Les sites de CHACONA d’une superficie de 19 000m² et de la Cite Des 17 de 40 000m² à aménager.

A la Cité Des 17, les travaux exécutés par SGE-C portent sur la construction du mûr de clôture de 1400m et l’implantation des tentes dont les travaux ont démarré le mardi 27 mars prendront fin le dimanche 8 avril 2012.

A CHACONA, il est question d’ériger un mûr de clôture de 400m. Débutés le jeudi 29 mars dernier, les travaux d’implantation des tentes prendront fin le dimanche 8 avril 2012. Les travaux sont ici confiés à SOCFRAN.

Les tentes familiales qui y sont érigées ont été octroyées par la Délégation générale des grands travaux (500), ENI Congo (100), Rotary Club (100) et Total Congo (800).