Juste un éclairage


De plus en plus l’on parle de la réception provisoire des ouvrages réalisés sous la supervision de la Délégation générale des grands travaux. Et l’opinion s’interroge déjà sur la signification réelle de cette expression couramment employée et qui revient souvent, chaque fois que le président de la République veut aller inaugurer une œuvre.



Ce que voyant, je me suis, moi aussi, intéressé à l’expression, et me suis proposé d’éclairer la lanterne, si c’en était une, de cette opinion qui se le demande tant. Le fait est que le gouvernement congolais, dans la réalisation du programme du président de la République, conclut avec différentes sociétés nationales ou étrangères des marchés relatifs à l’exécution de plusieurs projets. Pour certifier que les travaux sont arrivés à terme, les entreprises demandent au gouvernement de réceptionner l’ouvrage réalisé.

La Commission nationale des ouvrages finis qui est composée de…organise la visite de l’œuvre et constate sa fiabilité, notamment sa conformité aux prescriptions du cahier de charges. Cette séance de travail est communément appelée réception provisoire. Il s’agit, par rapport au cahier de charges, initialement signé, de vérifier, compartiment par compartiment, local par local, bloc par bloc si l’entreprise a fait les travaux conformément aux prescriptions techniques, et si les règles de l’art ont été respectées. Ce faisant, la Commission nationale des ouvrages finis a trois possibilités :

Première possibilité

Après la visite complète des installations, la commission juge tous les travaux conformes aux règles de l’art et le gouvernement congolais prend l’ouvrage.

Deuxième possibilité

La commission remarque des anomalies et refuse, ipso facto, de réceptionner l’ouvrage.

Troisième possibilité

Il y a juste quelques anomalies, quelques défauts amendables qui peuvent être rapidement corrigés. La Commission nationale des ouvrages finis réceptionne l’ouvrage mais émet des réserves qu’elle demande à l’entreprise de réparer dans un laps de temps fixé par la commission, avant, plus tard de les lever définitivement. Un procès verbal dressé à cet effet clôture la séance. Ce sont les résultats de la cérémonie de réception provisoire qui conditionnent la programmation de l’inauguration de l’ouvrage.



Dans la même rubrique :






L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31