Le Centre international de conferences de Kintélé inauguré


Le président de la République, Son Excellence Monsieur Denis SASSOU NGUESSO a procédé ce mardi 20 juin 2017, à l’inauguration du Centre international de conférences de Kintélé.



La cérémonie qui s’est déroulée en présence du vice-prémier ministre  de la république de Turquie, monsieur Numan Kurtulmus, ainsi que des corps constitués nationaux et diplomatiques, a connu pour cadre, la ville commune de Kintélé, département du Pool.
Intervenant en premier, le préfet du département du pool, monsieur George ILEBE, a souhaité la bienvenue à tous les participants venus honorer de leur présence la cérémonie d’inauguration de centre international de conférences de kintele.
Il a par la suite , exprimé l’entière satisfaction des populations du département du Pool, de la déferlante et incessante action d’aménagement de cette ville commune qui se développe vite, et d’appeler de tous ses vœux le retour de la paix dans les localités où les délinquants la perturbent.
Prenant la parole à son tour, le Vice-premier Ministre Turc, Monsieur NUMAN Kurtulmus, visiblement émerveillé de l’essor de la coopération entre le Congo et la Turquie, s’est dit très honoré de l’hospitalité légendaire du peuple congolais. Il s’est également satisfait  des avancés à grands pas du Congo sur la voie du développement économique, grâce à l’impulsion du président Denis SASSOU NGUESSO. La stabilité économique du pays, a-t-il dit, constitue un pari pour les investisseurs.
Pour le ministre de l’aménagement du territoire et des grands travaux, monsieur Jean Jacques BOUYA, le Centre international de conférences  de Kintélé est un complexe intégré, pourvue d’un caractère intelligent comme l’est aussi son voisin de droite, le Complexe sportif La Concorde,tous établis sur une chaine collinaire à vue plongeante, sur la deuxième puissance fluviale du monde.

Avec son ouverture officielle, le Congo pourra capter les flux des plus grands évènements au niveau national, régional, continental et même international et, faire de Kintélé, une nouvelle destination.
En effet, la mise en valeur de ce somptueux complexe dont les atouts inestimables justifient l’attrait des touristes, ne manquera pas de participer à la diversification de l’économie tant souhaitée.
Parceque, le tourisme, autre important vecteur de consommation des biens et services, qui se développera ici, dans, et autour de ce complexe, est aussi une source sûre de devises. Il créera l’emploi, dopera la micro-économie de Kintélé afin de contribuer à l’amélioration des agrégats macro-économiques du pays. Ainsi exprimé, il participera à donner du souffle à cette nouvelle commune de Kintélé où les contacts entre les hommes deviendront une réalité quotidienne.
Par ailleurs, ce bijou ne pourra rehausser la beauté de cette commune que si les espaces adjacents sont préservés d’une occupation anarchique.
Un aménagement cohérent planifié autour de ces ouvrages permettrait de garantir leur pérennité et donner à Kintélé l’image d’une ville moderne.
Construit par la société SUMMA INTERNATIONAL, ce centre comprend une salle de conférence de 1500 places, une salle président de 375 places, un hôtel 4 étoiles de 200 chambres dont 6 suite présidentielles, un musée d’exposition d’objet d’art, une salle de banquets de 1000 places , divisible en trois, une salle de presse de 148 places, une centrale électrique de secours de 3 fois 1400 KVA, une station de traitement et de pompage d’eau, une station d’épuration d’eau de 90 m3 , un héliport de 1012 m² , des voieries et réseaux divers ainsi que des espaces verts.
Le coût des travaux est évalué à 204 millions d’Euros, soit 134 milliards 471 millions 103 mille 5 F CFA. Ce gigantesque chantier situé à quelque 30 km au nord de Brazzaville a mobilisé 1750 ressortissants turcs et congolais qui ont œuvré sans relâche pendant 12 mois.

Le contrôle de qualité en vue de l’observation et la validation des normes, quant à lui, est l’œuvre de GEOCONSULT. Il s’agit là de la première phase d’un vaste projet comprenant la cité gouvernementale au cœur de Brazzaville, en regard du palais du Parlement en construction.
La tâche a été ardue comme l’a indiquée le Ministre de l’Aménagement du Territoire et des Grands Travaux dans son intervention, il a salué la détermination des ouvriers qui ont transformé cet environnement en un lieu agréable. Il a en outre mis un accent particulier sur la paix et la liberté sans lesquelles aucune infrastructure ne peut être érigée. En déclinant la politique du gouvernement de la République pour cette commune naissante, le ministre Jean Jacques BOUYA a évoqué le fait que ces deux édifices seront très rapidement rejoints par  l’Université Denis SASSOU NGUESSO en construction, la Cité de la Culture, le complexe golfique, la cité moderne de Kintélé avec ses 5000 logements. Ces entités pourraient bien se considérer légitimement comme des précurseurs du futur centre-ville de Kintélé.                                                                                                                                                                                                   Le clou de cette cérémonie aura été la coupure du ruban, puis la visite guidée de ce somptueux complexe par le président de la Répuiblique.