construction-route

Les étapes de la construction d’une nouvelle route

Que ce soit en Afrique, en Amérique ou en Europe, les routes jouent un rôle important dans le développement économique d’une nation. Raison pour laquelle, le Brésil, les USA, le Canada, la France… ont mis un accent particulier sur la construction des routes. Cependant, la construction de ces dernières demande des mois de planification avant la réalisation même du projet proprement dite. Les différentes phases passent par des études du terrain, le traçage pour enfin se terminer sur le travail lui-même.

Première étape : la planification du projet routier

construction-routeComme énoncé plus tôt, la construction d’une nouvelle route nécessite quelques étapes. La première phase est la planification et la consultation publique. Pour être plus précise, cette étape consiste à informer la population qui doit donner son avis. Pour ce faire, la DPGTTI (Direction de la Planification et de la gestion des terrains du ministre des Transports et de l’infrastructure) nomme un ‘’corridor’’ routier tenant compte des préoccupations, sociales, économiques… En tout, cette phase s’étendre sur 12 mois en fonction du lieu à étudier.

Deuxième étape : l’étude du sol et conception préliminaire

Cette étape est marquée par l’enregistrement du nouveau corridor auprès des gouvernements locaux et du ministère de l’Environnement. De plus, la ligne médiane de la route qui fera objet de construction sera aussi arpentée. Les responsables routiers utiliseront ensuite cette information pour la réalisation des dessins préliminaires et pour la détermination de l’étendue du terrain. Une telle étape peut s’étendre sur 2 à 4 ans en fonction des problèmes rencontrés sur le terrain.

Troisième étape : le traçage

Une fois l’étude du sol réalisé, vient ensuite le traçage et l’achat du terrain. Cette étape peut durer moins d’un an si tout se passe bien, mais en cas d’achat compliqué des terrains, elle peut aller à deux ans voire plus.

Quatrième phase : le nivellement (de 12 à 24 mois en fonction du sol)

Après avoir trouvé le meilleur entrepreneur, commence ensuite les travaux de construction du projet routier. Une équipe est chargée de poser les panneaux de construction pour informer tout automobiliste du déroulement des travaux. Toutes les entreprises ou structures publiques qui seront affectées par la construction sont relocalisées ou enlevées. De plus, la route est déboisée, les arbres sont coupés et souches enlevées avec des machines adaptées.

Dernière étape : la construction de la route

Le moment tant attendu est arrivé : les plans sont déjà validés par les membres du ministère. Le mettre de l’ouvrage ou l’entrepreneur et les ouvriers et autres intervenants peuvent dorénavant se lancer dans la réalisation de la route proprement dite. Cette étape nécessite plusieurs interventions à savoir ; le nivellement énuméré un peu plus haut, la réalisation d’éventuel ouvrage, la signalisation et l’asphaltage.

Quelle que soit l’étape de la construction d’une nouvelle route, l’intervention d’un professionnel ou d’un responsable de l’exécution est nécessaire. Il faut vraiment des travailleurs dignes de confiance pour que toutes ces longues années de préparation ne soient pas en vain.

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *